Accueil / Nos formations / Services aux personnes / Bac Pro SAPAT – Apprentissage

Bac Pro SAPAT – Apprentissage

Niveau 4

Objectifs professionnels :

  • Réalisation en autonomie, d’une intervention d’aide à la personne (petite enfance, personnes âgées, personnes en situation de handicap)
  • Entretien des locaux
  • Entretien du linge
  • Animation auprès d’un public (petite enfance, personnes âgées, personnes en situation de handicap)
  • Restauration : préparation de repas
Télécharger la fiche

Description

Programme

Modules d’enseignements généraux :

  • Communiquer dans un contexte social et professionnel en mobilisant des références culturelles
  • Communiquer dans une langue étrangère dans les situations courantes de la vie professionnelle
  • Développer sa motricité
  • Mettre en œuvre des savoirs et savoir-faire scientifiques et techniques

Modules techniques et professionnels :

  • Analyser les besoins des personnes liés à une activité de service
  • Caractériser le contexte socioprofessionnel et territorial des activités de service
  • Communiquer en situation professionnelle
  • Organiser le travail d’une équipe dans le cadre d’une activité de service
  • Conduire en autonomie une activité d’accompagnement de la personne dans une perspective de confort, d’hygiène et de sécurité et d’existence de vie sociale
  • Conduire en autonomie un service destiné aux acteurs et aux usagers d’un territoire
  • S’adapter à des enjeux professionnels particuliers

Moyens et méthodes pédagogiques

  • Plateaux techniques avec matériels de puériculture
  • Equipement numérique pour chaque apprenant de première année.
  • Les salles sont équipées de vidéo projecteurs et d’Apple TV.
  • Les formateurs sont munis d’Ipad* afin d’innover dans leurs séquences pédagogiques.
  • Travaux de groupe, pédagogie active, inductive, déductive, projets sur thématiques, apprentissage par problèmes
  • Pratiques professionnelles au centre de formation.
  • Visites d’entreprises, de salons professionnels…
  • Contrôle des activités de l’apprenti avec le livret d’apprentissage, les bilans semestriels et les visites en entreprise.

Débouchés
et poursuites d'études

Débouchés professionnels

Après l’obtention du bac professionnelle SAPAT, l’insertion directe à l’emploi est possible dans de nombreuses structures telles que les crèches, les écoles, les EHPAD, les services à domicile, les hôpitaux, les collectivités locales et territoriales, les associations, les foyers de vie, les MAS, les IME et les ESAT.

Poursuites d'études

Modalités

  • Les jeunes âgés de 16 à 29 ans révolus.
  • Les jeunes de moins de 15 ans ayant achevé le premier cycle de l’enseignement secondaire (fin de 3ème) peuvent commencer à exécuter un contrat d’apprentissage dès lors qu’ils ont atteint l’âge de 15 ans et un jour.
  • Avoir signé un contrat d’apprentissage
  • Entrée en Seconde Professionnelle après une classe de 3ème ou une seconde générale et technologique.
  • Entrée en Première Professionnelle avec :
    • Un BEPA services à la personne
    • Un CAP petite enfance
    • Un BEP sanitaire et social
    • Un CAPa services aux personnes et vente en espace rural
    • Un diplôme niveau 3 (niveau V)
  • Certaines dérogations d’âge et de diplôme existent en fonction du profil du candidat

Contrôle continu CCF (contrôle en cours de formation) + épreuves terminales en fin de terminale professionnelle

Entretien dans les 30 jours suivant le 1er contact 

Pour 12 mois : 12 000 € / Formation prise en charge par les OPCO et le les financements obtenus par le CFA. Le reste à charge pour l’apprenti et l’entreprise est donc nul.

 

  • Locaux : Réglementation ERP – Locaux accessibles aux personnes à mobilité réduite
  • Orientation et adaptation pédagogique possible, tutorée par un référent handicap

3 ans pour devenir un professionnel

Une formation en alternance

Les apprentis du Bac professionnel SAPAT « Services Aux Personnes et Aux Territoires » réalisent leur formation en alternance. Deux
jours de présence à l’UFA de Lesquin pour suivre une formation aux techniques professionnelles et trois jours en entreprise, pour mettre en pratique les  apprentissages.

Pendant ces 3 années, les apprentis gagnent en autonomie et sont capables d’accompagner tous les publics de l’enfant à la personne âgée. Ils acquièrent des responsabilités et une bonne connaissance de leur structure et de son fonctionnement. Ainsi, le jeune qui aurait choisi de réaliser son apprentissage en EHPAD peut, après le baccalauréat, intégrer une crèche.

Pourquoi choisir l'alternance ?

L’alternance correspond à un parcours pédagogique valorisant. Vous passerez le même examen que les élèves de formation scolaire tout en étant acteur au sein d’une entreprise. Au final vous serez doublement récompensé puisque vous aurez en poche un diplôme et également une expérience professionnelle qui vous permettra de vous insérer rapidement dans le monde du travail.

De plus, vous êtes payé, et c’est votre employeur qui prend en charge les frais de scolarité.

Une pédagogie de projets

Au cours de leur formation, les futurs professionnels animent différents lieux d’accueil. L’idée est de leur faire vivre des situations réelles et d’être au contact de tous les publics.
Par exemple, en français, les jeunes ont écrit plusieurs histoires à destination des enfants. Après un gros travail de rédaction et de préparation à la lecture, les apprentis ont lu les histoires directement
dans les écoles Maternelles. Ils encadrent également des groupes de personnes âgées lors de journées d’animation prévues en EHPAD. Il se rendent aussi à la ferme pédagogique de Genech pour animer des
groupes de personnes en situation de handicap.
Les jeunes profitent d’un voyage à l’étranger, pour découvrir une autre organisation des services à la personne, échanger avec des professionnels et s’ouvrir à une autre culture. C’est un moment riche de partage et de découvertes.

Témoignages d'apprenties

Pour rien au monde je changerai. Nous avons la chance d’avoir des formatrices toujours présentes, qui nous accompagnent et nous suivent en entreprise. Je me sens soutenue et rassurée.

Eve

Apprentie en 1ère Bac Pro SAPAT

Anaïs VASSE

Apprentie en seconde Bac Pro SAPAT

Après l’obtention du Bac, je compte suivre une formation pour devenir auxiliaire de puéricultrice. J’aimerai travailler dans une maternité.

Je travaille dans une école maternelle en tant qu’ASEM. J’entretiens les locaux, aide à la cantine, surveille et accompagne les temps de récréation, j’aide les petits en classe, je réexplique les consignes s’ils en ont besoin…

Je n’aime pas trop l’école classique, je m’ennuie vite. Au centre de formation, j’adore apprendre, les formateurs sont géniaux ! Je me lève le matin avec envie. Les cours allient théorie et pratique. Et mon travail à l’école maternelle me confirme mon goût pour ce métier.

Parce que le scolaire n’est pas fait pour moi. J’ai besoin que ça bouge. Mes parents m’ont suivie dans mon choix et ne le regrettent pas !

Je pense rester 3 ans dans la même école maternelle, j’y suis bien. On échange beaucoup au sein de l’équipe. Le lien entre ma tutrice et le centre de formation se fait bien. J’adore les enfants. Je reste 😉

Oui ! Par mail ou téléphone, notre formatrice référente est toujours là pour nous aider et nous conseiller. Elle est à l’écoute. Les autres apprentis aussi. On est une équipe, je ne suis jamais seule !

Il faut aimer rendre service aux autres, accompagner les personnes fragiles : personne âgée, en situation de handicap, ou les enfants. Il faut avoir de la patience et les soutenir !

Marie SAELENS

Apprentie en Terminale Bac Pro SAPAT

Après le Bac SAPAT, je souhaite continuer mes études en BTS SP3S sanitaire et social.

Je suis en contrat d’apprentissage dans un EHPAD, à Korian les Marquises. Je travaille avec les aides-soignants. Mes missions de chaque jour sont tournées vers les résidents de l’EPHAD, je réponds à leurs besoins : toilette, habillage, repas…

Je tisse un lien super fort avec les résidents. On s’attache, on crée du lien, c’est un public de personne que j’aime accompagner !

Le travail est dur effectivement… Une véritable organisation s’est installée, avec sectorisation par étage pour les soignants. Je garde le moral il le faut.

Je suis présente le plus possible pour eux, à leur écoute. Je leur propose plein d’activités, et nous avons la chance d’avoir un jardin. On peut s’y promener avec eux, un par un certes, mais c’est déjà bien !

Une bonne ambiance ! On travaille avec beaucoup de stress en ce moment, mais nous sommes une équipe soudée, du coup ça fonctionne bien. J’ai toujours envie de me lever pour aller travailler !

Oui, j’ai toujours un lien avec le CFA et avec les formatrices. J’ai des cours en vidéo conférence ainsi que des devoirs. C’est l’année du Bac, il ne faut rien lâcher et avancer dans le programme.

Elles sont présentes, toujours la quand on se pose des questions. Elles sont au top, je ne regrette pas un seul instant d’avoir choisi cette voie de l’apprentissage. C’est grâce à elles que je fais le choix de poursuivre vers un BTS.

Il faut aimer prendre soins des autres. On sent tout de suite si on est fait pour cette voie ou pas. Il faut aussi aimer le contact humain, avoir le cœur sur la main.

Foncer et essayer ! Et si finalement le service aux personnes ne plait pas, on a le droit à l’erreur. Moi-même avant cette orientation qui me plait, je me suis trompée. Aujourd’hui, je suis pleinement épanouie. Cette voie est riche et m’a fait grandir. J’ai gagné en confiance en moi et découvert des compétences que je ne connaissais pas.

Amélie TORLET

Ancienne apprentie du Bac Pro SAPAT

Je m’appelle Amélie, j’ai 22 ans et je suis diplômée du bac pro SAPAT depuis 2017.

Après mon bac, j’ai voulu entrer en école d’infirmière mais je n’ai jamais obtenu le concours d’entrée, aujourd’hui je travaille toujours dans la même entreprise que pendant mon apprentissage, un EPHAD à Ronchin.

J’ai choisi le bac pro SAPAT car il est ouvert à tous et malheureusement pas assez connu, l’apprentissage est une très bonne voie de formation, car je pense que le terrain est la meilleure pédagogie. 

Les cours et l’entreprise c’est très simple à gérer. On a le planning pour l’année et au contraire cela coupe la routine, c’est génial !

Mon meilleur souvenir je pense, c’est les voyages qu’on a pu faire, mais aussi les formatrices au top ! La relation entre elles et nous, ce sont mes meilleures années et je ne suis pas la seule à le dire ! 

Si c’était à refaire je referais exactement la même chose, mais après mon bac j’irais en école d’aide-soignant et pas infirmier, le relationnel avec les personnes, les faire beau le matin, être au contact de la famille et de la personne dans le besoin. C’est ça que j’aime ! 

Donc en septembre, c’est parti, je reprends mes études à l’école d’aide soignant ! 

Projets de la filière service

Journées d’intégration – rentrée 2021

Nouvel environnement, nouveaux enseignants, nouvelles classes pour certains… retrouvailles pour d’autres, un mois de septembre où chacun a pris ses marques petit à petit au travers des intégrations, des visites ou des temps forts. Retour en images sur les rentrées

Lire la suite »

Commerce et services

Au coeur de l’humain Les métiers des services aux personnes et de la vente n’auront jamais autant été visibles que ces derniers mois. Et ils le méritent ! Tous visent un objectif fort : faciliter le quotidien des personnes. Un

Lire la suite »

Contact

Comment pouvons-nous vous aider ?

N’hésitez pas à poser une question ou à simplement laisser un commentaire.