Stéphane Monet, à Genech de 2005 à 2011

with Pas de commentaire
Quel a été ton parcours à Genech et quel était ton projet à l’époque?

J’ai intégré l’Institut de Genech en seconde générale en 2005. Je me suis ensuite dirigé vers un bac STAV avant de continuer mon parcours en BTS ACSE. Pour moi, c’était d’abord un moyen de me former sur les (nouvelles) techniques d’élevage, de culture et de gestion avant de m’installer en tant qu’agriculteur. Cependant, entre la conjoncture de l’époque et la non nécessité d’un salarié sur la ferme familiale, je me suis ensuite dirigé vers une licence économie-gestion en alternance avec le Crédit Agricole. Je me disais que cela me permettrait de rester proche de mon domaine avant de pouvoir reprendre une exploitation.

Quel a été ton parcours professionnel et que fais-tu aujourd’hui?

J’ai d’abord travaillé un an avec le Crédit Agricole en tant qu’attaché commercial. Puis j’ai saisi l’opportunité de participer au développement de la filiale belge de la coopérative UNEAL. J’y suis responsable administratif depuis 2012 (et je fais aussi tout le reste *rire*).

Est-ce que tu as des souvenir particuliers de l’Institut? Avec un enseignant, un éducateur, tes camarades…?

Pour moi, Genech est une école atypique et bien différente de ce que l’on peut trouver ailleurs : les visites, les sorties scolaires, les activités proposées sur site, les cours en eux même… tout. Je garde énormément de bons souvenirs de cette époque. Par exemple : le fameux méchoui annuel de Mr « Racky », un moment de convivialité qu’on ne pouvait voir qu’à Genech ! Ce professeur nous a d’ailleurs appris à faire notre propre poitrine de porc fumée, épique ! Bien sur on sait s’amuser mais on sait aussi travailler !