Une écurie active

with Pas de commentaire

En novembre, le centre équestre de l’Institut de Genech se dote d’une écurie active. Grand pas pour le bien-être animal, nouvel outil pédagogique… De quoi parle-t-on ?

Une écurie active, c’est quoi ?

Le concept est de créer un environnement le plus proche de celui du cheval à l’état naturel, pour répondre à ses besoins fondamentaux : étaler ses repas comme il le souhaite, se promener, se rouler dans le sable, être en permanence au contact d’autres chevaux, accéder aux abreuvoirs automatiques, se reposer à l’abri… Voilà la définition !

L’Institut de Genech se lance donc concrètement dans l’aventure, au centre équestre. En effet, cela fait partie des missions de l’Ecole que d’être à la pointe sur ce qu’il se fait de mieux pour le bien-être animal, le respect de l’environnement et le bien-être au travail. C’est un réel changement de système de fonctionnement et de philosophie, il va falloir un peu de temps mais ceux qui pourront passer à l’écurie active seront gagnants.
Côté pédagogie, c’est un vrai plus pour les jeunes ! Ils découvrent une approche moderne de la gestion d’un centre équestre et du soin aux animaux.

Quel changement pour le centre équestre ?

Le travail d’entretien et la maintenance seront très différents puisque robotisés. Il s’agira de vérifier les stocks de foin dans les distributeurs ainsi que les abreuvoirs. L’inspection des chevaux sera quotidienne, avec les points de contrôle primordiaux comme la mise en place du bracelet, qui donne accès aux rations alimentaires des chevaux. Cela va responsabiliser les jeunes en formation.

La mise en place des chevaux va demander du travail. Il faudra accompagner les chevaux dans cette évolution. Certains vont très vite comprendre le système car ils sont gourmands, d’autres, plus inquiets par les passages étroits, demanderont un accompagnement plus long. Le personnel du centre équestre habituera les chevaux à atteindre les distributeurs. La confiance règne entre eux, les animaux réagissent très bien à la voix.

Enfin, l’ensemble du personnel sera formé sur le plan informatique, la maintenance des systèmes robotisés, la détermination des priorités à vérifier, les règles de sécurité, la surveillance des chevaux…
Tout est prêt pour accompagner les jeunes en apprentissage, les chevaux et travailler ensemble dans les meilleures conditions !

En résumé

Bien-être animal

 « Retour à une vie plus proche de l’état naturel »

  • Les chevaux ont plus d’espace pour bouger. Ils peuvent marcher librement
    Un cheval parcourt environ 15 à 20km/jour à l’état naturel
  • Une alimentation fractionnée et répartie sur toute la journée
    Le cheval mange 20 à 22 h par jour à l’état naturel
  • Les chevaux développent beaucoup d’interactions entre eux.
    Moins de pathologies respiratoires (moins de poussière)
  • 6.Moins de pathologies locomotrices (engorgement liés à la position statique au boxe)
  • 7.Moins de pathologies alimentaires (meilleur répartition de l’alimentation)
  • Moins de stress

Bien-être humain

  • Moins de travail physique. La majorité du travail physique est mécanisé. (Curage de l’écurie, approvisionnement en foin)
  • 2.Moins de contraintes horaires dans le travail (possibilité de surveillance à distance 24h/24h, gain de temps pour l'alimentation et l'entretien des écuries)

Intérêt pédagogique

  • Développer un système innovant d’hébergement des chevaux, peu connu en France, mais déjà utilisé en Allemagne, en Autriche….
  • Utiliser les nouvelles technologies, et développer l’intérêt des jeunes pour l’informatique en réutilisant/analysant les données.
  • Développer des études voir des partenariats pour étudier le comportement des chevaux.
  • Sensibiliser les élèves en astreinte au bien-être humain et animal
  • Développer la relation Homme-Cheval, en obligeant les jeunes à aborder les chevaux en liberté, à observer leur comportement et leur besoin.
  • Faciliter l’utilisation des chevaux en groupes, et diminuer les risques liés à la fraicheur des chevaux à la sortie des week-ends ou en première heure de travail

Ce projet s’inscrit dans une démarche développement durable, il sensibilise nos jeunes à l’évolution des différents corps de métier de la filière.

Cette écurie active servira de support pédagogique pour l’ensemble des formations que nous proposons :

  • CAPA PS, BAC Pro CGEA et CGEH, BTS PA et éventuellement ACSE, CS ETJC, BPJEPS, DEJEPS, AAE,
  • les élèves participant à l’option hippologie-équitation,
  • les élèves du collège.
Pour en savoir plus sur le centre équestre

 

Pour en savoir plus sur les formations équines