ULIS ? Kezaco ?

with Pas de commentaire

Depuis 2012, l’Institut de Genech accueille des jeunes dans le cadre du dispositif ULIS (Unité Localisée d’Inclusion Scolaire), d’abord sous la dépendance administrative de l’Institut St Vincent de Paul de Loos, mais à partir de septembre 2018, le dispositif sera 100% Genech.

L’Unité Localisée d’Inclusion Scolaire est un dispositif collectif de scolarisation ordinaire accueillant des jeunes après la 3ème et jusqu’à 20 ans, présentant des troubles des fonctions cognitives. L’inclusion auprès de différents groupes et/ou personnes peut se faire pour l’ensemble du dispositif ou pour une personne, en fonction des attentes et compétences de chaque jeune. L’idée est que l’élève, grâce aux découvertes faites en inclusion trouve sa voie pour continuer en formation diplômante, ou pour accéder à l’emploi, que ce soit en milieu ordinaire, protégé ou adapté. A l’Institut, les jeunes peuvent également être interne.

Pour intégrer le dispositif, un jeune doit tout d’abord bénéficier d’une notification MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées). Il est reçu à l’Institut avec ses parents, pour déceler sa motivation et surtout son attrait pour les métiers préparer à l’Institut. Un stage d’immersion de quelques jours permettra de valider définitivement l’inscription.

 

En plus des inclusions professionnelles, les jeunes, qui sont avant tout des élèves, doivent acquérir également des savoirs de base, nécessaires à la poursuite de leur projet. Emilie VANDERBAUWEDE, enseignante spécialisée, est donc là pour les faire avancer dans différentes matières, aidée par 2 AVS (Auxiliaire de Vie Scolaire).

Suite à leur première année, les élèves sont dirigés en fonction de leur projet et de leurs compétences en CAP, en apprentissage, ou même en bac professionnel, pour leur permettre d’obtenir un diplôme tout en continuant de bénéficier de l’aide du dispositif.

Des inclusions personnalisées

Le dispositif accueille jusqu’à 10 élèves pour permettre un accompagnement personnalisé. Lors de la 1ère année, les élèves sont en découverte professionnelle. Ils vont en inclusion en EPS avec les élèves de 2nde Générale, en EATDD (Ecologie, Agronomie, Territoire et Développement Durable, option de 2nde GT) et en atelier pratique avec les 1ère STAV (Sciences et Technologies de l’Agronomie et du Vivant). Quand les projets commencent à être plus précis, l’inclusion devient plus spécifique, comme pour Chloé, qui rejoint les 2nde Pro en commerce et en gestion, ou pour Hugo, qui est avec les CAPa Jardinier Paysagiste 1ère année lors des ateliers pratiques. Si le projet professionnel est construit et validé en 3ème, on peut passer cette première année « de découverte » et être inscrit directement en formation diplômante.

Cette année, il y a également 3 jeunes en inclusion totale en CAPa, ils y suivent la quasi-totalité des cours, pratiques et théoriques. Un élève est en préparation, en vue d’intégrer le CAPa Palefrenier Soigneur, à Lesquin. Il passe donc 4 demi-journées au centre équestre. Et pour finir, un élève est à mi-temps à l’IMPRO du Chemin Vert, à Villeneuve d’Ascq. Au premier trimestre, Adrien, qui souhaite intégrer le CAP Fleuriste en apprentissage, passait une journée par semaine au Magasin des producteurs, pour découvrir la vente et le contact avec les clients. Aujourd’hui, il est en stage 3 jours par semaine chez un fleuriste de Hem.

Les inclusions peuvent également être ponctuelles, en lien avec des projets précis : aller en Chantier nature avec les élèves de STAV, accompagner les élèves du Lycée d’Enseignement général lors de représentations théâtrales, participer avec les collégiens à un après-midi découverte de l’animation pastorale. Il y a aussi les cours de théâtre, les ateliers du mercredi, le module Santé Amour Sexualité et bien d’autres choses…

 

L’affaire de tous

Pour les enseignants qui accueillent les élèves du dispositif, il s’agit d’abord de faire connaissance, de découvrir les problématiques de chacun, son projet. Pour les autres élèves, c’est une ouverture incontestable sur la différence. Et c’est plutôt une réussite puisque chaque année, des élèves de 2nde GT prennent sur leur temps d’étude pour accompagner les élèves dans le dispositif. Les apprentis en Bac Pro Aménagements Paysagers sont également venus découvrir le dispositif et les jeunes.

 

Découvrez toutes les actualités des élèves du dispositif sur leur blog http://blog.institutdegenech.fr/ULIS

Blog