40 ans d’apprentissage et ça continue !

with Pas de commentaire

Un nouveau Directeur à la tête du CFA Régional de Genech

Stéphane BAILLIET a quitté ses fonctions en mai dernier. C’est Frédéric WATINE qui prend aujourd’hui les rênes du CFA. Rencontre avec cet ingénieur en agriculture de l’ISAB devenu UniLaSalle.

Frédéric WATINE a commencé sa carrière professionnelle comme chargé de mission sur les questions d’aménagement du territoire à la Chambre d’Agriculture de l’Aisne. La gestion de l’impact agricole des projets d’infrastructure et des documents d’urbanisme, la réalisation d’études d’impact pour des projets de forages d’irrigation ou d’infrastructures structurent ses 5 premières années… Pendant cette période, il réalise des actions de formations continues pour des agriculteurs et des élus de communes rurales ainsi que des interventions en dernière année de cycle ingénieur agricole à Beauvais. Son 1er contact avec le domaine de la formation !

La Chambre d’Agriculture de l’Aisne lui confie ensuite le service formation puis la direction du CFA agricole. Pendant 17 ans, il contribue au développement du CFA par l’ouverture de  formations en réponse aux besoins de personnels qualifiés des filières professionnelles, du CAP à la licence pro. Le CFA, avec son site principal de Laon et ses 6 UFA issues des différents établissements de l’enseignement agricole, a rassemblé jusqu’à 650 apprentis. Avec l’équipe du site de Laon, il a constitué au fil des années un vrai pôle de compétence en apprentissage dans le secteur du paysage proposant 7 diplômes et accueillant 200 apprentis. Ce développement se fait également sur le plan de l’accompagnement des jeunes et des employeurs. Il anime également le plan de formation continue de la Maison de l’agriculture à destination des candidats à l’installation, des actifs agricoles et du monde rural. Parallèlement, Frédéric WATINE anime deux parcours de formation des responsables agricoles menés en partie avec l’ISA de Lille.

 

Objectifs et perspectives à 5 ans

« Outre la nécessité pour moi de découvrir l’Institut de Genech, ses valeurs, son fonctionnement, son CFA Régional et les équipes qui me sont confiées, l’actualité du CFA et de la nouvelle Région structurent ma première année. » confie Frédéric WATINE. « Il s’agit de continuer le développement de la performance du CFA qui nous est imposé par la Région. Cette orientation s’inscrit dans la poursuite logique du travail qui a été mis en place par mes prédécesseurs.

C’est également l’occasion d’écrire, avec les directeurs et les responsables d’UFA comme avec les équipes, le projet de développement du CFA à 5 ans. En liaison avec cet objectif, un second enjeu est de faire vivre la démarche qualité déjà initiée pour le site de Lesquin (Genech Formation). Au travers de ces deux premiers axes de travail, il s’agit d’améliorer notre professionnalisme pour garder notre « leadership » dans l’apprentissage et la formation continue.

Un autre objectif qui m’est confié est celui du développement du CFA Régional de Genech. Celui-ci se fera deux manières :

  • L’intégration en janvier 2019 de deux nouvelles UFA, celles du Lycée Robert Schuman de Chauny et de l’Institut Charles Quentin à Pierrefonds,
  • La proposition de nouvelles formations par apprentissage en réponse aux besoins des filières professionnelles.

Ce développement du CFA devra s’accompagner d’un renforcement de l’équipe de direction et des outils pour permettre le maintien de la qualité de l’appui professionnel et de l’animation que nous menons auprès des établissements du réseau du CNEAP membres du CFA. A cette rentrée, trois postes de développeur sont déjà créés.

La place de plus en plus importante des TIC (techniques d’information et de communication) nous amènera à innover dans nos métiers et dans la façon de faire de la formation. Il s’agira pour moi d’accompagner les équipes dans la saisie des opportunités qu’elles représentent tout en ayant à cœur de veiller à la dynamique relationnelle nécessaire à la construction des apprenants.

La signature en cours de la convention quinquennale du CFA avec la Région nous amène également à renouveler les instances du CFA. C’est l’occasion de redéfinir les modes de participation des différentes composantes du CFA et de faire vivre des groupes de travail pour améliorer notre fonctionnement et nos propositions. Par exemple, nous allons mettre en place deux commissions régionales : celle des apprentis et celle parents d’apprentis mineurs. Ces commissions auront pour objectifs de permettre l’identification d’enjeux nouveaux et de favoriser la mise en œuvre d’actions répondant aux besoins des apprentis et de leurs parents dans le cadre de l’apprentissage.

Au niveau de la formation continue, l’expérience que nous venons de vivre sur l’appel à projet du plan régional de la formation professionnelle nous amène à réfléchir notre stratégie de développement de l’activité. Cela passera par un renforcement de nos relations avec les organisations professionnelles des filières dans lesquelles nous agissons. Le but étant d’évaluer les besoins en compétence pour aujourd’hui et demain et de définir la diversité des formations que nous proposerons.

Pour arriver à relever ces enjeux, la réussite doit se construire avec l’ensemble des équipes. Chacun, à sa place, détient une partie de la solution nous permettant d’avancer dans la réflexion et dans les actions à mener. C’est pourquoi, je m’appuierai très régulièrement sur la rencontre et le travail avec l’ensemble des équipes du CFA pour avancer sur ces objectifs. »

 

Le CFA Régional de Genech aujourd’hui en quelques chiffres

Le CFA Régional de Genech, au 1er janvier 2017 comptait 1346 apprentis. Un nombre record !

7 secteurs professionnels sont présents : l’Agriculture, l’Agroéquipement, le Commerce (alimentaire – animaux domestiques – végétaux et produits de jardin – agrofourniture – vins et spiritueux), l’Aménagement paysager, le Service aux personnes et aux territoires, la Fleuristerie, les Métiers du cheval.

Ces secteurs professionnels se retrouvent dans près de 50 formations différentes par apprentissage du CAPa (niveau 5) à la Licence (niveau 2).

Répartition des apprenti(es) par secteur professionnel au 1er janvier 2017

 

Les effectifs se composent de 37 % de filles. Elles sont présentes sur l’ensemble des secteurs professionnels et surtout dans les services aux personnes, en commerce et dans les métiers du cheval.

Le CFA Régional de Genech affiche à nouveau cette année de très bons résultats aux examens avec 81 % de taux de réussite pour l’ensemble de ses formations, 87% en niveau 5 (CAPa, BPa, BEPa, et certains Certificats de spécialisation (CS) 83 % en niveau 4 (Bac Professionnel, Brevet professionnels et  CS) et 73% en niveau III (BTS et CS)

Dès la rentrée 2017, cinq nouvelles formations complètent la palette de formations du CFA dont un CS en tourisme vert, unique en apprentissage dans notre Région, de même, un diplôme d’Etat DE JEPS préparant les futurs candidats à devenir des cavaliers de concours professionnels en saut d’obstacle et de dressage.